Quels que soient leurs objectifs, l’assurance vie continue toujours de séduire autant ses souscripteurs. Ses avantages ne s’arrêtent seulement pas à la constitution d’un capital consistant post retraite. Son objectif également est de permettre au souscripteur de léguer ses biens à ses bénéficiaires. Alors qui peut être bénéficiaires ? Avant de répondre à cette question nous allons tout d’abord énumérer quelques avantages de l’assurance vie.

L’Assurance vie : avantages

L’argent que vous placez auprès de vos assurances vies peut être considéré comme une enveloppe fiscale. D’ailleurs il existe deux grands types d’assurance vie. Nous avons l’assurance vie à contrat mono support : ici lorsque vous apportez votre capital, il est positionné intégralement sur un fond de sécurité. Ce capital génère des intérêts chaque année, vous n’avez pas de risque de perte. Il y a également l’assurance vie à contrat multi support : votre argent est subdivisé en deux dont une partie est consacrée au fond en euro et l’autre en produit risqué. Ici les potentiels de rémunération sont supérieurs.

En assurance vie, l’épargne n’est pas bloquée. Les intérêts de votre capital restent disponibles à tout moment. Vous pouvez partiellement ou totalement disposer de vos sous lorsque vous voulez réaliser par exemple un projet. Vous aurez également le choix entre plusieurs modes de gestion de votre assurance vie lorsque vous décidez d’améliorer la rentabilité de votre contrat.

Voir aussi : Assurance vie

L’assurance vie : qui peut bénéficier ?

La clause bénéficiaire permet de choisir les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie. Toute personne est capable de bénéficier d’une assurance vie. Que ça soit le conjoint, les enfants, les personnes ayant le même lien de sang que le souscripteur ou même les personnes morales. Mais sachez que lorsque plusieurs personnes sont désignées pour un même contrat d’assurance, chacun reçoit une partie du contrat.

Dans le cas où le souscripteur ne désigne aucun bénéficiaire c’est la clause par défaut qui s’applique. L’assureur remet totalement le capital du défunt au héritier. Mais dans le cas où il n’y a pas d’héritier, le capital est transmis directement au conjoint. Toutefois un bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie a le droit d’accepter ou de refuser de prendre le capital du défunt. Le choix est libre. Pour éviter de faire face à un refus de succession il est important que le souscripteur prévient à l’avance le bénéficiaire après l’élaboration de la clause. Dans ce cas le souscripteur aura une décision de la part du bénéficiaire.

Pour 5 raisons :

  1. Les tarifs : Les banques en ligne sont réputées pour avoir des frais bancaires très avantageux, par rapport à nos banques traditionnelles, puisqu’il peuvent même être gratuits. En effet, dans certaines banques en ligne, ces frais bancaires sont même totalement gratuits. C’est un avantage considérable, pour les consommateurs, puisque votre compte bancaire ne vous coûtera plus rien et vous aller faire beaucoup d’économie à l’année.
  2. Les promotions : Les banques en ligne utilise les offres promotionnelles comme moyen de communication avec les consommateurs. En effet, elles proposent régulièrement des offres de bienvenue à leur client, avec à la clé, un accréditement supplémentaire, pouvant aller jusqu’à 80€. De plus, la plupart des banque en ligne propose la mise à disposition de la carte bancaire gratuitement, et cela à vie. Certaines propose des cartes classique comme la Visa et d’autre des plus prestigieuses avec la Mastercard.
  3. Le service client : Le service client est très important pour les banques en ligne, puisque c’est leur seul lien direct avec les clients, il doit donc être irréprochable. Ces services client sont disponible tard le soir, parfois jusqu’à 22h, ainsi que le samedi toute la journée. Le lien se fait généralement par téléphone ou par mail, mais certaines proposent le contact par Chat ou par rendez-vous en webcam.
  4. Les solutions d’épargne : Elles sont variées et très complètes. Les banques en ligne proposent généralement tous les livrets de l’épargne classique, en plus de leur livret d’épargne spécifique. Ce livret va leur permettre de proposer des offres intéressante sur le taux d’intérêts, mais aussi des taux de manière général plus important.
  5. Les applications : Les sites internet et applications mobiles des sites internet sont le passage entre vous et la banque en ligne. Il est donc impératif qu’elles soient facile d’accès, simple d’utilisation et surtout accessible de n’importe où. Il faut aussi qu’elles soient très performantes, car vous devez pouvoir réaliser toutes les actions souhaitées, à partir de ce système.

A lire :